La semaine dernière j’ai découvert ma nouvelle lubie et je ne suis pas prête d’oublier mon experience chez
Martine de Richeville.
Cette femme, d’abord formée à la psychologie, à la médecine chinoise & au massage eurythmique de Rudolph Steiner, décide un jour d’orienter ses recherches vers la minceur. Comment masser en profondeur et pour longtemps, avec pour seul outil le pouvoir des mains ? Bonne question…

Au départ, j’arrive, sans avoir réviser, en étant hyper curieuse de la séance, du massage, des sensations… Martine de Richeville m’accueille dans son superbe cabinet, calme et épuré. La séance démarre. On parle. Martine me découvre tout en commençant son modelage, uniquement avec ses mains et un peu d’huile.
Oui, on peut dire que c’est un « Deep Massage ». La pression est forte pour agir en profondeur sur les tissus et les amas graisseux. Mais très vite, le bien-être arrive… On parle, les tensions se libèrent, j’ai plus mal du tout.
Tout de suite, j’ai la sensation que mon corps est allégé, comme si j’avais nagé une heure avec mes palmes à la Martinique. C’est assez magique et grisant comme sensation.

Ce moment est un véritable booster d’énergie. Et, meilleur nouvelle, cette pratique améliore la capacité d’élimination. La résistance au stress dépasse toute espérance. Et mon dieu que je suis stressée dans le métier d’artiste que j’ai choisi…
D’ailleurs ce soin s’adresse à toutes les femmes : les anxieuses, les gourmandes, les jeunes mamans… mais aussi aux hommes, pourquoi pas?

Après 50 min de soin, j’hésite entre aller courir, faire une cure de quinoa tellement j’ai envie que ca dure ou… reprendre un RDV.
Je vais donc opter pour cette 3ème option.
A toutes celles et ceux qui sont curieux, RDV ici pour plus d’infos. Moi c’est un immense OUI.
Du coup à bientôt Martine !

XXX
V-

Sveltcoaching by Martine de Richeville.Beauty Inspiration Sveltcoaching by Martine de Richeville.Beauty Inspiration Sveltcoaching by Martine de Richeville.Beauty Inspiration Sveltcoaching by Martine de Richeville.Beauty Inspiration

Paris, Mai 16
chez Martine de Richeville  

Write A Comment